Comment participer?

Etre parrain avec l’ASEV

C’est instaurer une relation personnalisée entre une famille française et une famille indienne et son enfant. C’est prendre l’engagement, tant que possible, de financer les études de cet enfant, et l’accompagner jusqu’à ce qu’il rentre dans la vie active.

Le montant du parrainage s’élève à 420€ par an en moyenne (soit 35€ par mois). Cette somme  (à l’ordre de « Procure des Missions » et envoyée à l’ASEV ) transite par les Sœurs de Cluny à Paris qui la transfère en totalité en Inde. Cette congrégation assure l’envoi d’un reçu fiscal aux familles parrainantes, ce qui permet une déduction fiscale de 66%.

Questions pratiques :

  • Peut-on choisir l’enfant que l’on désire parrainer ?

Oui, Sr Meera peut choisir un garçon ou une fille, selon le souhait du futur parrain ou de la future marraine.

  • Comment est utilisé l’argent que l’on verse ?

Les versements (transférés en totalité en Inde via les Soeurs de Cluny à Paris) permettent d’assurer aux filleuls : scolarité, nourriture, habillement, soins médicaux courants, ainsi que le salaire de Paramananda Raj et le remboursement des frais de Sr Meera. Chaque année, les rapports financiers des Soeurs de Cluny à Pondichéry sont audités sur place et nous sont aussitôt transmis.

  • Comment correspondre avec son filleul ?

Il faut lui écrire des lettres en anglais que Sr Meera se chargera de lui remettre (après traduction en tamoul pour ceux qui ne pratiquent pas encore couramment l’anglais). Les lettres et photos de leurs parrains sont toujours très appréciées des filleuls.

  • Est-il possible de rendre visite à son filleul ?

S’ils le souhaitent, les parrains peuvent se rendre sur place (à leur frais) pour le voir. Ils seront toujours très bien accueillis et les membres de l’ASEV comme leurs correspondants sur place leur faciliteront cette rencontre.

 

A l’occasion de leur séjour en Inde, les parrains visitent également d’autres lieux et font de très belles rencontres.

voir  dans Infos blog: les voyages des parrains , Visite de Calcutta ,  En Orissa et à la découverte du Kerala

 

Un joyeux au-revoir  qui montre bien la joie qu’ont eue les enfants après la visite de membres de l’ASEV.

78 - l'au-revoir